LA SOLUTION FINALE DE LA QUESTION JUIVE

 

LA SOLUTION FINALE DE LA QUESTION JUIVE

IN MEMORIAM

 

 

Le Hall des Noms au musée Yad Vashem à Jérusalem rend honneur aux victimes, qu'il prend soin de commémorer non pas comme des numéros anonymes de matricule, mais comme des individus à part entière.

 

 

Outil de traduction gratuite de site Internet
by FreeWebsiteTranslation.com

La "Solution finale" était le nom de code nazi pour la destruction délibérée, programmée, des Juifs d'Europe

SOMMAIRE

   LA NUIT DU MONDE

CHRONOLOGIE DE LA DÉPORTATION, La mise en place du génocide juif

LA NUIT DE CRISTAL

DE L' ANTISÉMITISME A L' ÉTAT GÉNOCIDAIRE NAZI.  LES RESPONSABLES DE LA SOLUTION FINALE

Les pogroms

LA SOLUTION FINALE DE LA QUESTION JUIVE

NOMBRE DE VICTIMES DE LA SHOAH

LES GHETTOS SOUS LE TROISIEME REICH

L' EXTERMINATION DES JUIFS : LA SHOAH PAR BALLES

  LES PRINCIPAUX CAMPS DE CONCENTRATION ET CAMPS D' EXTERMINATION

LE CAMP D'EXTERMINATION D'AUSCHWITZ-BIRKENAU

LA SÉLECTION A AUSCHWITZ-BIRKENAU

LES COMMANDOS DES FOURS CRÉMATOIRES

LES CHAMBRES A GAZ

LE MEURTRE DES ENFANTS

LES MÉDECINS DE LA MORT

RÉVOLTE JUIVE DANS LES GHETTOS DANS LES CAMPS

LE SOULÈVEMENT DU GHETTO DE VARSOVIE

LA LIBÉRATION DES CAMPS

TÉMOIGNAGES DE VICTIMES AUTOUR D'AUSCHWITZ ET DE LA SHOAH

LE LIVRE NOIR : TEXTES ET TÉMOIGNAGES

TÉMOIGNAGES NAZIS SUR LES MASSACRES DES POPULATIONS JUIVES

YAD VASHEM : LIEU DU SOUVENIR DES MARTYRS ET DES HÉROS  DE LA SHOAH

    LES JUSTES DE FRANCE

Les crimes contre l'humanité

 NÉGATION DE LA SHOAH

DÉFINITIONS ET ÉTUDE DU GÉNOCIDE

COMMENTAIRES SUR LE PHÉNOMÈNE GÉNOCIDAIRE

GOUVERNEMENT ET GÉNOCIDE

PRÉVENTION DES GÉNOCIDES

LE système d'alerte avancée pour les génocides 

Eugénisme et génocide

TECHNOLOGIE ET GÉNOCIDE

PSYCHOLOGIE ET PSYCHOSOCIOLOGIE DU GÉNOCIDE

LANGAGE ET GÉNOCIDE

RESSOURCES AUDIOVISUELLES SUR LA SHOAH : FILMS, DOCUMENTAIRES, CONFERENCES

LA PHILOSOPHIE, LA THÉOLOGIE FACE A LA SHOAH

ART ET SHOAH

BIBLIOGRAPHIE,HISTORIOGRAPHIE DE LA SHOAH

SITES CONSACRÉS A LA SHOAH

(Création du  site, le 25/4/2011)

Gérard Méchoulam. Fondateur et directeur éditorial. Tous droits réservés.

 

5 366 340  visites

(Depuis la création de ce site, le 25/4/2011)

 

LA NUIT DU MONDE

"Porte de la mort". Entrée du camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau en Pologne

"L'ultime souffle de ceux, proches et lointains, qui, abandonnés au froid glacial de jours durablement solitaires et interdits de toute miséricorde, furent condamnés à une mort sans kaddish et sans épitaphe, hante ceux qui ont conscience de survivre à leur anéantissement, de façon injustifiée et incompréhensible. Cela les oblige à porter le poids terrible de cette humanité disparue et à tenter de lui répondre par des engagements présents, car une vie habitée par l'ombre de cette histoire ne doit pas s'y défaire, mais exiger davantage d'elle-même afin, peut-être, que les générations nouvelles sachent que le bien prévaut parfois sur la déréliction."(C. Chalier)... Lire la suite

Aux yeux des nazis, la "question juive" exigeait une "solution finale", ou Endlösung, c'est-à-dire l'extermination totale de la communauté juive européenne.  

La Shoah - mot hébreu signifiant “catastrophe” - désigne spécifiquement l’organisation par l’ État, par le régime nazi et ses collaborateurs, de la persécution et de l’extermination systématique, et bureaucratique, d’environ six millions de Juifs. “Holocauste”, terme d’une acceptation plus large, est aussi utilisé. D’origine grecque, Holocauste signifie “sacrifice par le feu”. Les nazis, qui arrivèrent au pouvoir en janvier 1933, avaient développé une idéologie raciale qui voyaient dans les Allemands les représentants d’une “race supérieure” et dans les Juifs, des êtres “inférieurs", “indignes de vivre”.

Karl Hofer, Prisonniers, 1933

« En ce qui concerne la présence du Juif en Europe, nous pensons que l’heure de sa mort est irrévocablement arrivée ». 1939. Walter Gross, Directeur du Bureau pour la Politique Raciale du parti nazi...  Lire la suite 

Herschel Grynszpan, jeune juif polonais, assassina en 1938, le conseiller de l'ambassade d'Allemagne à Paris. Cet homicide fut utilisé comme prétexte par Hitler pour lancer contre les Juifs des opérations de grande envergure qui aboutiront, trois jours plus tard, à la "Nuit de Cristal".

"La Nuit de Cristal (en allemand Reichskristallnacht) est le nom donné à des actes de violence qui ont eu lieu durant la nuit du 9 au 10 Novembre 1938 en Allemagne, alors sous le Troisième Reich. Il s'agit de pogroms de destructions de synagogues, de magasins, de lieux d'habitations et d'agressions contre des personnes identifiées comme juifs... Lire la suite

 

Adolf Hitler, Heinrich Himmler, Reinhard Heydrich, Adolf Eichmann

Génocide, exécutions d'otages, représailles, travaux forcés, «euthanasie», famines, expérimentations médicales, torture, bombardements, détention dans des camps de concentration ou de la mort... Lire la suite     

1941 : Victimes juives d'un pogrom en Roumanie perpétré par les nazis

Le mot pogrom est d'origine russe, il désigne des pillages, des meurtres d'une partie de la population contre une autre. Cependant  ce vocable se rapportait plus précisément à la première vague de massacres perpétrés par la police du Tsar Alexandre III,  au cours desquels périrent des milliers de juifs.

Dans le cadre de la Shoah, les nazis favorisent, lors de l'invasion de l'URSS,  les pogroms. Les Einsatzgruppen (unités mobiles d'extermination) ont reçu l'ordre de massacrer par des exécutions de masse  les populations juives... Lire la suite

La villa Marlier où se tint la Conférence de Wannsee

La "solution finale" consista exclusivement à exterminer les Juifs d'Europe par gazage, par fusillades et par d'autres moyens. Six millions de Juifs furent ainsi assassinés, soit les deux tiers des Juifs vivant en Europe en 1939... Lire la suite

  Rare photo prise à Auschwitz

De 1941 à 1945, on estime que 5 100 00 personnes, sans distinction d'âge, de sexe et de religion, furent assassinées pour la seule raison qu'elles étaient considérées comme juives par l' État nazi et que, comme telles, elles constituaient une menace mortelle pour la race aryenne. Ce chiffre représentait alors les deux tiers de la population juive d'Europe et le tiers du peuple juif tout entier... Lire la suite

 Enfants mangeant dans les rues du ghetto de Varsovie. Varsovie, Pologne, entre 1940 et 1943. United States Holocaust Memorial Museum

Le terme de "ghetto" doit son origine du nom du quartier juif de Venise, crée en 1516. Pendant la seconde guerre mondiale, les nazis créèrent plus de 400 ghettos, dans lesquels les Juifs isolés de la population, survivaient dans des conditions misérables... Lire la suite

Exécution sommaire d'une femme et de son enfant par un des soldats des "Einsatzgruppen".

De 1940 à 1943, les Einsatzgruppen assassinèrent plus d'un million de personnes, essentiellement des Juifs. On considère que leur action fut la première phase de la Shoah, dans un premier temps les fusillades (appelée Shoah par balles), et dans un deuxième temps les camions à gaz itinérants, avant la mise en place des camps d'exterminations... Lire la suite

Entrée du camp d'Auschwitz surmontée de la devise cynique "Le travail rend libre" 

Dans les années qui précèdent la seconde guerre mondiale les nazis créèrent plus de cent camps de détention. Ce ne sont pas des camps de concentration mais des camps de transit. Une fois les grands ensembles concentrationnaires construits les détenus de ces camps de transit y seront déportés. Puis, l'exécution de la "solution finale" nécessitera la construction  des camps d'exterminations où périront des millions de détenus à majorité Juifs... Lire la suite

Photographie aérienne par l'armée russe en février 1945, du camp d' extermination d' Auschwitz - Birkenau

Trois camps principaux constituaient l'ensemble concentrationnaire d' Auschwitz. Ce vocable est le nom allemand de la petite ville polonaise d'Oswiecim.  Auschwitz I, camp de concentration, Auschwitz II-Birkenau, camp d'extermination (le camp emblématique de la "solution finale"), puis Auschwitz III, camp de concentration centré sur le travail forcé... Lire la suite  

Sinistre tri dès l'arrivée des convois qui s'immobilisent sur la "Judenrampe" d'Auschwitz - Birkenau. Ce sont des Juifs slovaques qui, dès le 4 juillet 1942 inaugurent cette sélection redoutable. Quelques SS -dont un médecin- font se ranger les survivants, éreintés par un voyage éprouvant, en deux files. Sur la file de gauche, les hommes apparemment en bonne santé et quelques femmes robustes, sur la file de droite, les enfants, les vieillards, la majorité de femmes... désignés pour la mort et presque immédiatement exterminés... Lire la suite    

Fours crématoires à Auschwitz-Birkenau

Parmi les prisonniers des camps d'extermination nazis furent constitués, sans qu'ils aient pu s'opposer à cette contrainte, des groupes  nommés Sonderkommandos.  Sans qu'ils prennent part aux assassinats proprement dits ils étaient contraints de participer au processus de la solution finale... Lire la suite

Chambre à gaz à  Auschwitz - Birkenau

Près de trois millions de juifs ont péri dans les chambres à gaz, principalement au camp d'extermination d'Auschwitz - Birkenau... Lire la suite

Vieille femme et enfants en route pour la chambre à gaz

Le caractère industriel, bureaucratique et systématique de l'extermination de millions de juifs s'est acharné à la destruction d'une population qui ne représentait nullement la moindre menace militaire ou politique. Plus d' un million cinq cent mille enfants furent exécutés, tant par balles que dans les chambres à gaz... Lire la suite

Expériences extrêmes réalisées par des médecins nazis sur des prisonniers

Un des crimes les plus odieux commis par les S.S. furent l'utilisation massive des déportés comme cobayes pour des expériences pseudo - médicales. La plupart des camps comportés des blocs dits de "cobayes", aménagés en conséquence, dans lesquels les nazis se livraient à des expérimentations multiples... Lire la suite

SS aux funérailles de soldats allemands tués pendant la révolte des déportés du camp de Sobibor

Résistances désespérées,  réprimées dans le sang, peu en réchappèrent. Soulèvements du ghetto de Varsovie (avril - mai 1943), au camp de Treblinka (2 août 1943), Sobibor (14 octobre 1943), Sonderkommando d'Auschwitz (7octobre 1944)... Lire la suite 

Soldats allemands en mai 1943 dans les rues incendiées du ghetto de  Varsovie

Soulèvement du ghetto de Varsovie. Les survivants peu armés, s'engagent dans une lutte désespérée. Abandonnés de tous, les insurgés dirigés par Mordéhaï Anielewicz s'opposent aux troupes nazies. Il définit cet ultime combat "non pas pour la vie, mais pour le prix de la vie"... Lire la suite

Déportés libérés par les soldats de l'armée russe

Les nazis pris en tenaille par les troupes alliés, s'efforçaient, chaque fois qu'ils le pouvaient, d'évacuer les camps, non sans avoir liquidé les malades et les détenus trop faibles pour marcher... Lire la suite 

Témoignages de rescapés revenus de l'enfer concentrationnaire. Mémoires meurtries, douleurs enfouies qui tentent de mettre des mots pour rendre compte de cette intensité traumatisante qui ravagea leurs corps et leurs âmes... Lire la suite

Le 22 juin 1941, les troupes allemandes envahissent l'Union soviétique. "L'opération Barberousse" est, aux yeux d'Hitler le début de la guerre d'anéantissement du "judéo - bolchevisme".

Alors que son armée est obligée de reculer, Staline accepte la création d'un Comité antifasciste juif. Au cours d'une tournée aux États-unis, une délégation de ce comité rencontre Albert Einstein qui suggère que soient désormais consignées dans un "livre noir" les atrocités commises par les Allemands sur la population juive d'URSS... Lire la suite   

Témoignage d' Eichmann  lors de son procès à Jérusalem en 1961

Témoignages peu nombreux de hauts responsables nazis, témoignages de S.S, qui invoquent les ordres et leur soumission à l'autorité, pour la plupart ne s'estimant pas responsables... 

Procès de Nuremberg qui fut intenté contre 24 des principaux  responsables du Troisième Reich, accusés de complot, de crime contre la paix, crime de guerre et crime contre l'humanité.

Procès d'Adolf Eichmann qui comparaît à Jérusalem pour quinze chefs d'accusation le  11 avril 1961.

Procès du responsable du camp d'Auschwitz, le S.S Obersturmbannführer Rudolf Hoess qui a fourni des  descriptions détaillées sur le  fonctionnement du camp  dans son autobiographie, mais aussi lors du procès de Nuremberg... Lire la suite

L' Institut Yad Vashem de Jérusalem

« Et je leur donnerai dans ma maison et dans mes murs un mémorial (Yad) et un nom (Shem) qui ne seront pas effacés ». Isaïe 56 – 5... Lire la suite

Quels sont les critères pour nommer les Justes parmi les nations ?... Lire la suite

Salle d'audience du procès de Nuremberg où furent jugés les criminels nazis

Le concept de crime contre l'humanité introduit par le droit de Nuremberg démontrait qu'un État pouvait être criminel... Lire la suite

Le révisionnisme historique, qui s'attache à nier la Shoah, constitue la perversion intellectuelle la plus monstrueuse du XXe siècle, la plus sadique, la plus malhonnête... Lire la suite

Comment un génocide se déclenche-t-il ? Le processus génocidaire. Les auteurs du génocide... Lire la suite

La Cour Pénale Internationale

"Le débat sur le génocide - et sur le crime contre l'humanité ne pouvait s'ouvrir qu'après l'affirmation du principe de la criminalité collective des États, c'est-à-dire de l'État comme sujet d'infraction"... Lire la suite

1934 : Rassemblement nazi à Nuremberg

Si l'on étudie les sociétés humaines selon le double vecteur de la vie et de la mort... Lire la suite

"Que le XXIe ne soit plus, comme ce siècle qui s'achève, le temps des États criminels ! "... Lire la suite

1941 : Babi Yar : la route du supplice est jonchée de cadavre de récalcitrants

L'idée d'un système d'alerte avancée est due à Israël W.Charny, qui l'a ensuite développée en collaboration avec Chanan Rapaport... Lire la suite

Les Lebensborn étaient des institutions, développées sous le Troisième Reich, où devaient procréer des sujets de pure race aryenne (notamment des soldats SS) en vue de constituer l'élite du futur « Empire de 1000 ans »

L'eugénisme est apparu à la fin du XIXe siècle avant même le lancement de la science génétique. Son inventeur ? Le cousin de Darwin, le scientifique britannique Francis Galton ... Lire la suite

Fours crématoires à Majdanek, le 23 juillet 1944

Tout au long du XXe siècle, la technologie a joué un rôle insidieux et fondamental dans la mise en place et le déroulement des génocides, et cela sans même tenir compte des armes conventionnelles... Lire la suite

Les expériences médicales dans les camps nazis

On peut trouver dans le comportement des médecins nazis les débuts d'une psychologie du génocide... Lire la suite

Adolf Hitler à la tribune

Les liens mystérieux qui se tissent entre les mots et les actes, le langage et le comportement, ont intrigué et fasciné les chercheurs des horizons les plus divers. Le langage peut être utilisé pour pousser des individus à commettre des actes auxquels ils ne se livreraient pas en temps normal. C'est ainsi que l'on découvrir que les mots peuvent littéralement tuer, ou du moins qu'ils peuvent pousser quelqu'un à tuer... Lire la suite

La Shoah a poussé un bon nombre de Juifs à s'interroger sur le silence de Dieu. En effet, pour beaucoup de Juifs, à l’heure de l’épreuve, le silence de Dieu est un scandale. Cette question est majeure à l’intérieur même du judaïsme et pour tout juif croyant, la foi juive se fondant précisément dans la présence de Dieu dans l'Histoire... Lire la suite

"Le triptyque "Birkenau, c'est l'instant d'avant le néant, avant que cette foule de corps décharnés, soudés par l'amour et l'angoisse, ne soit plus que cendres. Leurs regards, si absents soient-ils, à bien les pénétrer, s'individualisent et brusquement révèlent cette parcelle d'âme qui transforme les yeux fixés sur nous en accusation. Ils ne nous lâchent plus. Et je les ai peints pour que nous ne puissions plus nous en détacher " Isaac Celnikier. (Survivant d'Auschwitz, artiste peintre)... Lire la suite

Conférences vidéos, rencontres avec les rescapés, témoignages des survivants, débats et colloques sur la Shoah, films et documentaires sur le génocide et la période du nazisme... Lire la suite

Autodafé à Berlin dans la nuit du 10 mai 1933.  plus de 20 000 livres brûlent sur la place de l'Opéra à Berlin

Milliers d'ouvrages écrits, témoignages et journaux intimes, oeuvres poétiques écrites au coeur de la Shoah. Essais et romans viennent ensuite après la catastrophe...  Lire la suite

 

Références des sites qui sont consacrés à la Shoah... Lire la suite

________________________________________

 5  336 340   visites

(Depuis la création de ce site, le 25/4/2011)

Haut de page

 

    © Copyright 2016.

Gérard Méchoulam. Tous droits réservés.

Contact

________________________________________________________________________________________